Parution du "Syndrome Foccart" de Jean-Pierre Bat en livre de poche chez Gallimard

12 novembre 2012

Jacques Foccart a été, de 1959 à 1974, le conseiller présidentiel pour les Affaires africaines et malgaches. Pour des décennies, il a posé le cadre des relations avec les nouveaux États indépendants, pensées comme un prolongement de la politique hexagonale : «[Elles] ne se situent pas seulement sur le plan des relations diplomatiques, elles revêtent un caractère de coopération entre la France et ces États dans les secteurs les plus importants de leurs activités. De plus, elles se situent sur un plan de liens amicaux et personnels.»
La «méthode Foccart» est portée par la logique générationnelle des classes politiques qui ont préparé puis orchestré la décolonisation de l’Empire français des années 1940 aux années 1980. Sortie de son cadre chronologique, elle a été conçue par la classe politique comme une immuable recette des relations franco-africaines. La «méthode Foccart» est ainsi devenue un «syndrome Foccart» – la conviction qu’il y aurait eu une politique africaine unifiée, celle de la «Françafrique» néocoloniale, avec son cortège d’interventions politiques directes, de corruption des dirigeants et de rôle trouble d’intermédiaires, de coups tordus de mercenaires et d’interventions militaires.
L’Afrique a constitué le cœur de l’influence française dans le concert des nations et la sécurité mondiale pendant la Guerre froide comme après. Il est désormais évident, depuis l’effacement de la menace communiste, que la France maîtrise de moins en moins les événements sur le continent, qu’elle peine à inventer une alternative à la «méthode Foccart» et à offrir une ligne claire et continue de son action.

Pour plus d'information: http://www.folio-lesite.fr/Folio/livre.action?codeProd=A35675


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Posté dans : Publications, Derniers ouvrages parus

Laisser un commentaire

Réseaux