Les ethnologues et le fait colonial (2012-2013) – Séminaire à l’EHESS Paris

26 novembre 2012

Séminaire EHESS organisé par :

  • Daniel Fabre (DE, EHESS),
  • Christine Laurière (CR, CNRS) et
  • André Mary (DR, CNRS)

Présentation :

Ce séminaire entend revenir de façon dépassionnée sur les rapports entre anthropologie et colonisation. Longtemps accusée d’être la fille du colonialisme, née « d’une ère de violence » (Lévi-Strauss), l’anthropologie des années 1960-1970 a vigoureusement battu sa coulpe et douloureusement pris conscience des relations complexes entre la constitution du savoir ethnographique et le pouvoir impérial. L’historiographie récente invite à étudier à nouveau frais cette question, en ne partant non pas des concepts, des théories, mais de situations particulières qui unissent un individu précis (l’ethnologue) à une situation contextualisée et des pratiques savantes. En somme, c’est à une anthropologie des savoirs ethnographiques en situation coloniale que ce séminaire souhaite apporter sa contribution.

Programme complet  ici


Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Posté dans : Manifestations, Manifestations, Séminaires

Laisser un commentaire

Réseaux


Carnets de recherche