Colloque international « Les décolonisations au XXe siècle. Héritages, continuités, discontinuités et ruptures », 10-11 octobre 2013

      Colloque international

 

« Les décolonisations au XXe siècle. Héritages, continuités, discontinuités et ruptures »

 

10-11 octobre 2013

 

   IHTP –Paris

     Salle 159

 

Organisé conjointement par

 

 l’Institut d’histoire du temps présent

    (UPR 301 – CNRS)

 

                    le Centre de recherche Moyen-Orient Méditerranée

(INALCO- CERMOM EA 4091)

 

le Centre d’histoire judiciaire

(UMR 8025/CNRS-Lille2)

 et le Réseau de recherche interdisciplinaire

   « Colonisations et décolonisations »

 

    Avec le soutien de l’AUF

 

 

Jeudi 10 octobre 2013

 

9h30 : Accueil des participants

 

Espaces, institutions, continuités et discontinuités  10h-12h30

 

Présidente : Florence RENUCCI ( CHJ-Lille2)

 

– Regnault, Jean-Marc (Université de Polynésie française) : Forme et méforme de la présence française en  Océanie

– Touchelay, Marie (Université Paris XIII) : Décolonisation et départementalisation : le paradoxe de la loi du 19 mars 1946 en Guadeloupe

 

Débat et pause

 

-Babicz, Lionel (Université de Sydney- Australie) : Japon-Corée, France-Algérie. Réflexions comparatives sur deux décolonisations 

-El Mechat, Samia (Université de Nice Sophia /IHTP- CNRS) : Commonwealth, Union française et Communauté franco-africaine. Une approche comparée 

 

Débat

 

12h30 : Déjeuner

 

 Décolonisations, déconstructions et reconstructions   14h-17h30

 

Présidente : Annie DEPERCHIN (CHJ-Lille 2)

 

– Shoepfel, Anne-Sophie (Université de Heidelberg – Allemagne) : Le droit français dans l’espace indochinois. Rupture, transfert et continuité

– Foumena,  Gaetan Thierry (Université de Ngaoundéré) : Le droit administratif camerounais post-colonial en rupture avec le modèle français inspirateur

– Dramé, Patrick (Université de Sherbrook, Canada) : Le projet de décolonisation du Sénégal de Mamadou Dia. Distorsions, lignes de force et limites

 

Débat et pause

 

-Bonneville, Anne-Claire  (INALCO CERMOM/IHTP-CNRS) : La révolution de la politique extérieure égyptienne  1952-1956

– Alcaraz, Emmanuel (Université Paris XIII) : La construction de l’Etat sous Boumédienne : une forme sui generis

– Poilbout, Aurélien (Université P. Valery, Montpellier III) : L’évolution du système de défense en Afrique subsaharienne à l’heure de la décolonisation

 

-Débat

 

 

Vendredi 11 octobre 2013

 

 Culture, arts et urbanisme  9h30-12h30

 

Présidente : Anne-Claire BONNEVILLE ( INALCO-CERMOM/IHTP-CNRS)

 

– Manière, Laurent (SEDET- Université Paris Diderot- Paris VII) : L’enseignement supérieur africain à la recherche de son indépendance : entre assistance technique et désir d’africanisation 1950-1973

– Drugeon, Fanny (Musée national d’art moderne- Centre Pompidou) : Transferts culturels ou transferts coloniaux ? Art, formation et expositions en France après les décolonisations

 

-Débat et pause

 

– Pasquier, Aurélien (Lyon 3/IETT) : La destruction du bâtiment du gouverneur général et la difficile question de la présence japonaise en Corée du Sud

– Jelidi, Charlotte (IRMC-Tunis) : Des protectorats aux Etats-nations. Tradition et modernité architecturales et urbaines en Tunisie et au Maroc

 

Débat

 

12h 30 : déjeuner

 

Culture, arts et urbanisme 14h- 17h

 

Présidente : Samia El MECHAT ( UNS –IHTP/CNRS)

 

– Saïd Aïssa, Kahina (Université Mouloud Mammeri (Tizi-Ouzou) et Ecole polytechnique d’architecture et d’urbanisme – Alger) : L’héritage architectural colonial du XIX-XX s. en Algérie entre continuité et rupture

– Belkhemsa, Belkacem (Université de Tizi-Ouzou) et Benazzouz Karima ( Université de Tizi-Ouzou) : L’influence des politiques urbaines françaises sur l’Algérie

– Boufassa, Sami (Université de Béjaia) : Les lieux de culte chrétiens et leurs destins après l’indépendance de l’Algérie

 

Débat et clôture du colloque

 

 

IHTP : 59/61 Rue Pouchet, Paris 17e

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *