Projet pour la semaine de l’histoire à Saint-Denis de La Réunion du 18 au 20 novembre 2015 sur « Elites et pouvoirs dans l’Océan indien » (organisée par le CRESOI, laboratoire de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université de La Réunion)

Projet pour la semaine de l’histoire à Saint-Denis de La Réunion du 18 au 20 novembre

2015 (organisée par le CRESOI, laboratoire de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université de La Réunion)

Les élites qui sont l’objet de ce projet sont les élites politico-administratives (gouverneurs, administrateurs, magistrats, notables), économiques et sociales (colons, planteurs, négociants) et religieuses. On s’interrogera sur leurs fonctions et les fondements de leur position dominante. Ces groupes sont bien sûr marqués par des clivages et une forte hétérogénéité (métropolitains/créoles, coloniaux/indigènes, libéraux/conservateurs, élites à statut/ élites sans statut, élites/contre-élites). Les modes de désignation et de formation sont nombreux (nomination, élection, richesse, délégation de pouvoir). On se demandera si une typologie des élites indianocéaniques est possible, selon quel critères, quelle est la base de leur pouvoir (délégation d’autorité par le pouvoir central, propriété foncière, possession d’esclaves).
Voici quelques thèmes et questions:
Lieux et espaces des élites :
– Quels sont les lieux où elles exercent leur pouvoir ?+ Lieux géographiques+ Lieux institutionnels

– Ces lieux dessinent-ils une géographie du pouvoir (des pouvoirs) dans l’océan Indien ? Cette géographie est-elle mouvante ?

exemple : déplacement de la capitale des possessions coloniales françaises dans l’océan Indien de Bourbon à l’Ile de France. Les deux chefs-lieux coloniaux français de la zone au XIXe siècle (Saint-Denis et Pondichéry). Le transfert du pouvoir colonial français de La Réunion à Madagascar à la fin du XIXe siècle.

Les élites et le pouvoir : les stratégies de pouvoir
– Comment les élites conquièrent-elle le pouvoir ? s’y maintiennent-elle ?- Comment se fait la transmission intergénérationnelle ?- Les élites sont-elles ouvertes ou fermées ? endogamie/exogamie

– Se renouvellent-elles ?

– Les bases du pouvoir élitaire évoluent-elles (possession d’esclaves, terre, origine du pouvoir : délégation de pouvoir puis élections) ?

Les élites et le pouvoir colonial (France, Grande-Bretagne)
– Elites locales et pouvoir national (extérieur)- Les élites locales sont-elles …+ Le relais du pouvoir national ?

+ Un obstacle à celui-ci ?

– Quels liens entre les métropoles et les colonies indianocéaniques ?

– Les voies entre l’océan Indien et l’Europe : la route du Cap, l’ « overland mail route » de Suez (à partir des années 1840), la route par le canal de Suez (à partir de 1869) et la question du temps de voyage, de l’acheminement du courrier et des informations (voie maritime, câbles, etc.)

Réseaux-transferts
– Existe-t-il des liens entre les élites des différents Etats/territoires ?- Existe-t-il des déplacements (migrations) de ces élites ?exemple : entre Ile Bourbon, Ile de France et les autres îles et archipels français (Rodrigues, Seychelles) à l’époque française (et même après)

exemple : La Réunion/comptoirs français des Indes au XIXe siècle

exemple : Réunion-Madagascar à partir de 1895

– Existe-t-il des réseaux entre ces élites ? liens familiaux, associations, correspondance etc.

Remise des textes: 1er juin 2015

Pour toutes informations: jerome.froger@univ-reunion.fr


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *